Nanoparticules: Hygiène et Sécurité

Nanoparticules: Hygiène et Sécurité

octene-835812_960_720

Commençons par définir ce qu’est une nanoparticule … ce sont des particules avec une ou plusieurs dimensions de l’ordre de 100 nm ou moins. Afin de se faire à l’idée, nous prendrons comme référence un cheveu humain qui est de l’ordre 80.000 nm de diamètre.

Nous sommes entourés par des milliards de nanoparticules, dont la poussière de sable, les produits chimiques générés par le plancton océanique, les produits de combustion (principalement, les échappements des moteurs diésel), les phénomènes naturels, tels que les volcans et les incendies ont créé des nanoparticules et autres nanostructures qui subsistent dans l’environnement au fil du temps. Notre environnement habituel peut contenir 20.000 nanoparticules par centimètre cube. Dans une forêt, ce chiffre peut monter à 50.000, et dans les rues de la ville à 100.000 nanoparticules.

Dans quels environnements de travail peuvent proliférer les nanoparticules de manière intentionnelle?

  • Le domaine de la nanotechnologie, le développement de la recherche primaire (universités et ‘autres groupes de recherche).
  • Les entreprises engagées dans le développement, la production et l’utilisation des nanomatériaux ou de leurs dérivés (industries alimentaire, automobile, électronique, semi-conducteurs, etc.).
  • Dans les entreprises chimiques et pharmaceutiques; fabrication de cosmétiques et de produits de protection solaire pour les soins de la peau (oxydes métalliques tels que le dioxyde de titane, oxyde de fer, ou de l’oxyde de zinc), etc.

Quelles sont les sources d’exposition?

  • La fabrication, la manipulation, le transport, l’emballage et le stockage des produits.
  • Le nettoyage, la conservation et l’entretien du matériel et des installations.
  • Le traitement des déchets.
  • Opérations nanomatériaux (découpe, polissage, usinage, …)

Quels paramètres ont une forte influence sur le degré d’exposition?

  • La nature des nano-objets.
  • La concentration.
  • Durée et fréquence de l’exposition.
  • Méthodes de synthèse.
  • Possibilité de passer à l’environnement de travail sous forme de poudre ou sous forme de gouttes ou d’aérosols.
  • Utilisation et formes de manipulation des nanomatériaux dans les différents procédés.
  • Les niveaux de confinement.

Comment nous protéger de l’exposition?

Nous vous recommandons d’utiliser les équipements de protection individuelle:

  • Masque de protection respiratoire contre les particules, de type FFP3, parfaitement ajusté du fait que les nanoparticules peuvent passer à travers de petites fentes.
  • Les vêtements de travail et des gants:
    • Combinaison de type 5/6 (catégorie 5), ajustée aux poignets et aux chevilles, sans poches et sans pliures, avec sur-chaussures.
    • Gants en latex, nitrile ou en caoutchouc. L’utilisation de deux paires de gants est conseillée.
    • Lunettes avec protections latérales, si nécessaire

De manière générale, l’extraction localisée ainsi que la filtration et le système d’aération général devraient être efficaces pour contrôler ces matériaux. Cependant, nous devons prêter une attention particulière à:

  • La quantité de matière (masse ou nombre de particules).
  • Une augmentation signifie un plus grand risque d’exposition.
  • Si c’est de la poussière sèche ou pas. Dans le premier cas, il est plus facile à disperser dans l’environnement.
  • Le niveau de retenue du processus. Plus il est fermé, plus le risque d’exposition est faible.
  • Le temps d’exposition.
  • La tendance qui montre à s’agglomérer.

Les mesures à prendre doivent être au niveau technique, de l’organisation et de la protection personnelle. Les opérations qui pourraient avoir besoin de contrôles techniques sont les suivantes:

  • Travailler avec les nanomatériaux en phase liquide pendant les opérations de transfert, de mélanges ou ceux dans lesquels une forte agitation a lieu.
  • Génération de particules par flux de gaz.
  • Manipulation de poudres avec nanostructure.
  • Maintenance des équipements et procédés de fabrication des nanomatériaux.
  • Nettoyage des équipements de travail ou des systèmes d’extraction utilisés pendant la capture des nanoparticules.

Certaines normes du travail telles que celles énumérées ci-dessous peuvent aider à réduire l’exposition aux nanomatériaux:

  • Ne pas stocker ou consommer des aliments et des boissons dans le lieu de travail.
  • Interdire l’application de produits cosmétiques dans les endroits où les nanomatériaux sont traités, utilisés ou stockés.
  • Avoir des éviers pour le lavage des mains et promouvoir leur utilisation avant de manger ou de quitter le poste de travail.
  • Enlever les vêtements de protection ou les blouses avant d’accéder à d’autres départements d’activité tels que l’administration, la cafétéria, la salle relax, etc.
  • Prévoir des douches et de changer de vêtements pour éviter la contamination d’autres départements, par inadvertance, due au transport des nanomatériaux à travers les vêtements et la peau.
  • Le personnel doit éviter de toucher votre visage ou d’autres parties du corps exposées avec les doigts contaminés.

Le contrôle des déversements doit être basé sur les bonnes pratiques de travail ainsi que la réduction du risque d’exposition et l’évaluation de l’importance des différentes voies de pénétration dans l’organisme. Les règles à suivre sont:

  • Utiliser un aspirateur muni d’un filtre haute efficacité (HEPA, ULPA ou SULPA).
  • Humidifier la poussière.
  • Utiliser des chiffons humides.
  • Utiliser un matériau absorbant si le déversement est liquide.
  • Gérer le matériel généré pendant le nettoyage du déversement en tant que résidu.
  • Évaluer la nécessité de l’utilisation des EPI. L’exposition par inhalation et par voie cutanée sera probablement le plus grand risque.

La mise en place d’un programme de surveillance sanitaire pour les travailleurs est recommandée, si les nanoparticules contiennent des produits chimiques ou des composants pour lesquels les protocoles actuels recommandent une surveillance de la santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *